Peuples et Ethnies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peuples et Ethnies

Message par Admin le Mar 11 Avr - 15:37

Cimmériens : Connus pour leur férocité et leur force, les Cimmériens sont des barbares pour lesquels la guerre est la seule façon de vivre. Les Cimmériens voyagent peu, mais ils se rendent bien vite compte s’ils vont au contact d’autres civilisations que tous ne partagent pas leur code d’honneur simpliste. Les Cimmériens respectent la force et peu d’autres choses. Ils vivent en villages mais il serait plus juste de les appeler des factions. Stygiens : Dans le reste du monde, les Stygiens sont considérés comme un peuple de sorciers et de manipulateurs. Tous ne correspondent évidemment pas à ce profil et la population de souche est souvent la première victime de ces agissements occultes. Ils vénèrent cependant tous Set, le dieuserpent, et voient le monde d’une manière nettement plus sombre que la plupart.

Khitaniens : Les Khitaniens vivent selon des préceptes peu connus et probablement anormaux selon les normes hyboriennes. Ils témoignent d’une grande sagesse et éprouvent du respect pour les formes de vie élémentaires, mais étrangement considèrent la vie humaine comme une denrée dispensable. Chaque moment de la journée est pour eux l’occasion d’une cérémonie rituelle, pas nécessairement contraignante, mais obligatoire. L’ensemble des races qui coexistaient avant sur le territoire du Khitai forment aujourd’hui une race homogène.

Darfaris : Un royaume noir de jungles chaudes et humides s’étendant entre Kush et le Keshan, au sud du Marais du Lotus Mauve et de la Stygie centrale. Il est habité par des cannibales et parcouru par des esclavagistes de Shem. La coiffure des hommes est mise forme avec de la boue séchée afin de lui donner l’aspect de cornes.Leurs dents sont taillées en pointe.Les cannibales vivent de la chasse car les préceptes de Yog les empêchent de toucher aux plantes.Leurs chasses sacrificielles visent surtout les faibles et les malades,et quatre Darfari peuvent s’attaquer à une même victime.Ils n’ont aucun animal domestique et vivent dans des huttes sommaires rendues étanches par l’usage de la boue, réunies en villages de 40 à 80 individus.Ces villages sont occasionnellement attaqués par des esclavagistes stygiens qui vendront leurs prises en Stygie, en Shem ou en Turan. Seules deux agglomérations assez imposantes existent, il s’agit de Gazal et de Tibu, ce sont plus des conglomérats de village que des cités à part entière.
La vie sauvage est très diversifiée en Darfar. Les lions hantent la jungle; une variété de petites antilopes y est très fréquente également.Les arbres sont remplis d’oiseaux,de singes et de paresseux géants. Un type de singe particulier,le waguke, est très prisé pour sa forme humaine.Les cannibales apprécient également de consommer sa cervelle.Les natifs du Darfar adorent le dieu-démon Yog. Les cannibales Darfari sont les derniers à le vénérer. Les anciens temples de Khari sont toujours considérés comme sacrés, même si l’impact spirituel de Yog s’est affaibli au fil des années, jusqu’à ce que seule la soif de sang reste dans les mémoires. En Stygie,Yog est perçu comme un démon subordonné à Set, et se voit assigner la tâche de brûler les ennemis du dieu-serpent dans l’audelà.

Hyboriens : Héritiers des grandes invasions d’après le Cataclysme, les Hyboriens ont formé de grands royaumes prospères : Aquilonie, Némédie, Brythunnie, Ophir, Corinthe, Argos. Cette race est souvent appelée "les civilisés".

                 
Aquiloniens : Les Aquiloniens sont généralement grands et solides, mais ils présentent énormément de variétés au sein de leur population. Fiers de leur puissante nation, ils connaissent l’importance de la politique et se considèrent donc comme des civilisés. Pour une bonne part, les Aquiloniens vivent néanmoins dans la campagne, parfois regroupés en petits villages agricoles. Les villes attirent tout de même une part croissante de la population. Sous le règne de Conan, les différentes baronnies, duchés et protectorats aquiloniens ont provisoirement mis un terme à leurs anciennes querelles, mais il reste encore quelques dissidents qui voient d’un mauvais œil le règne d’un ancien pillard cimmérien.

                  Brythuniens : Les Brythuniens actuels sont le fruit d’un croisement entre les anciens habitants de la contrée et les Hyperboréens. Il en résulte un peuple de petite taille aux cheveux blonds et à la peau claire. Leur civilisation les amène à se rassembler en villages et en cités. Les femmes brythuniennes, réputées pour leur beauté et leur intelligence, font des cibles de choix pour les esclavagistes.

                  Ophirien : Ophir compte de nombreux points communs avec l’Aquilonie, dont elle partage la culture et la civilisation. La chose la plus importante que l’on peut avancer en parlant de ce pays est sa grande richesse. Gemmes, perles et métaux précieux y sont plus répandus que partout ailleurs. Dire que la pauvreté n’existe pas serait mentir, mais le niveau moyen de la population est nettement plus élevé que dans les autres nations du monde hyborien.

                  Corinthien : Les Corinthiens sont le fruit d’un croisement entre les premiers Hyboriens et les Zamoriens. Il en résulte un peuple relativement varié d’un point de vue physique mais également culturel. Politiquement, la civilisation corinthienne est peut-être la plus avancée du monde hyborien, jetant les bases de la république en confiant la gestion de ses villes à des Sénateurs.

                  Argossien : Les Argossiens sont des Hyboriens baignés d’influence shémite et zingarienne. Leur peau est basanée et leurs cheveux fins sont noirs. Leur corps est taillé pour la navigation : ils sont petits et minces, avec des muscles tout en longueur. Ils se tournent principalement vers la mer à laquelle ils vouent presque un culte. Ils forment de bons commerçants, à la manière des Shémites avec lesquels ils s’entendent généralement bien. La maîtrise de la navigation leur est contestée par les seuls Zingariens.

Pictes : Les Pictes sont globalement des sauvages réunis en tribus animistes guidées par des shamans et des totems animaliers. Ils pratiquent des sacrifices humains et certains sont cannibales. Il existe toutefois des Pictes qui ont appris à s’intégrer dans la civilisation et à vivre parmi les Hyboriens, souvent comme éclaireurs ou comme espions dans les armées frontalières.

Némédiens : La civilisation némédienne est ancienne et sophistiquée, culturellement la plus avancée du monde hyborien, et rivalise dans les arts classiques avec le lointain Khitai. Les plus grands historiens, érudits et philosophes hyboriens sont originaires de la Némédie. Relativement paisible au regard de celui de ses voisins, le territoire est placé sous une loi stricte mais appliquée à tous de la même manière.

Tribal Himélien : Pris en tenaille entre les Turaniens au nord et les Vendhens au sud, les Himéliens ont dû devenir particulièrement farouches pour espérer survivre. D'une loyauté sans faille les uns envers les autres, ils sont en revanche prompts à prendre les armes contre leurs nombreux ennemis.

Hyrkaniens : Il est difficile d’imaginer un Hyrkanien à pied. Ce peuple au nez recourbé et aux traits presque asiatiques produit probablement les meilleurs cavaliers du monde hyborien, l’équitation étant favorisée par les grands espaces des steppes qu’il faut couvrir pour assurer la sécurité des frontières du royaume. L’armée hyrkanienne fait peur car elle se refuse aux combats traditionnels du monde hyborien. Elle leur préfère des escarmouches et sa grande facilité de déplacement lui permet de se battre où et quand elle le décide.

Turaniens : Le Turan est une nation ambitieuse mais globalement nomade. Parcourant le désert à cheval ou en chameau, ils vivent en tribus ou en clans qui ont au moins autant tendance à s’allier qu’à s’étriper. Dans la société turanienne, tout s’achète et tout se vend. A commencer par les esclaves dont les mâles font une grande consommation. Les femmes, en Turan, portent le voile mais sont respectées si elles sont originaires du pays.

Kushites : On entend par Kushite toutes les tribus que l’on rencontre dans les Royaumes Noirs comme le Punt et le sud de la Stygie, pas seulement les habitants de Kush. Il s’agit des peuples les moins civilisés du monde hyborien, rivalisant de bestialité avec les Pictes. Certains apprennent toutefois la civilisation au contact des autres peuples, parfois en tant qu’esclaves, et s’y intègrent parfaitement. D’autres sont des cannibales sanguinaires. Ils vouent en règle générale une grande méfiance aux autres peuples.

Hommes du Nord : Les blonds Aesirs et les Vanirs aux cheveux de feu sontles maîtres incontestés des royaumes situés au nord de la Cimméria. Ils ont le teint pâle et les yeux bleus. Connus pour leur caractère rebelle et leur grande férocité, ils se reposent sur leur force peu commune pour vaincre leurs ennemis au combat.

Shémites : Les Shémites sont un peuple de marchands et ont la main mise sur une grosse partie du commerce terrestre dans le monde hyborien. Ils sont perçus comme arrogants partout où ils se déplacent, considérant que le monde leur appartient de fait. Ils sont, en dehors de cela, de bon commerce. On trouve leur influence partout le long des routes caravanières du monde connu.

Vendhyens : En Vendhya, la naissance d’un individu détermine à peu près la façon dont va se dérouler son existence. Il appartient de naissance à une caste précise et suivra l’éducation que la société bienveillante a prévue pour lui. La seule manière acceptée de se soustraire à sa destinée est de jouer avec les cordons de sa bourse. Il s’agit d’une civilisation extrêmement codifiée mais également ancienne et corrompue

Zamorien : Les Zamoriens ont mauvaise réputation dans les royaumes hyboriens. On les taxe volontiers de cruauté et on prétend qu’ils n’ont pas d’honneur. En fait, cette réputation n’est pas pleinement justifiée. Les Zamoriens ont un caractère insulaire et se tiennent en grande estime. Ils ne partagent ni les origines, ni les idéaux des Hyboriens et se suffisent à eux-mêmes.

Zingara : Les Zingarans ne comptent pas beaucoup d’alliés. Ils considèrent la suprématie des mers comme une guerre et leurs pires ennemis sont donc les Argossiens. Pour le reste, c’est un peuple agricole à l’intérieur des terres et marin en mer. Ils ont une réputation de querelleurs et de voleurs qu’ils aiment à confirmer auprès des étrangers.

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 07/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://lesroyaumesdexil.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum