Gestion interne de la cité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gestion interne de la cité

Message par Admin le Mar 11 Avr - 18:18

Kaliban est l’unique cité des terres d’exil. Son roi Damérias y règne avec autorité, ne laissant nul exilé remettre en question son pouvoir légitime. Sa lignée est à l’origine de Kaliban et, de ce fait, sa place sur le trône ne peut être contestée. Cependant, il doit partiellement partager le pouvoir et parfois le déléguer à d’autres.
Ces intermédiaires sont les suivants :

Le Capitaine : Il a la confiance de son roi et est responsable de la garnison de la cité qui compte entre 50 et 100 hommes au plus fort de son activité. Il est en charge de la sécurité de la cité.
Lui-même peut déléguer certaines de ces activités. Bien qu’il soit la manifestation de l’autorité du roi il n’a pas le pouvoir de commander le bras armés des cultes bien que de manière générale ceux-ci se soumettent a cette autorité.

Trésorier : En charge de l'inventaire des ressources de la cité ET de ses richesses. Il répond directement au Roi. C'est à lui qu'incombe de lever les taxes toutes les semaines.

Toutes les semaines une taxe est prélevée. Celle ci est commune pour la ville basse et le Grenier et individuelle pour les quartiers religieux et la ville haute. Il s'agit d'une participation a l'effort de survie de la cité et de son peuple. Elle peut se présenter sous forme pécuniaire (pour la cité haute et les quartiers religieux principalement) ou en matières premières.

Les intendants : Le premier est l'intendant de la ville basse, le second est celui du quartier du Grenier. Son but est de faire le nécessaire pour que tout se passe au mieux au sein de la ville basse et entre ses habitants. S'il fallait comparer à une fonction existante ce serait celle de maire.
Ils sont à l'écoute des résidents, font part des doléances, mettent en œuvre les propositions de projets. Ils ont un rapport privilégié avec le Capitaine.


Chaque culte dispose de ses quartiers en villes.
De manière générale, le Roi n’est pas regardant sur ce qu’il se passe au sein de ces derniers, à moins qu'il ne le juge nécessaire.
Les Yoggites sont légèrement à l'extérieur de la cité, alors que les Mitriens et les Settites se trouvent dans la ville haute.
Contrairement aux Yoggites les deux autres ont toujours, d’une manière ou d’une autre, essayé de faire pencher la dynastie en leur faveur, ce qui aurait pour conséquence d’établir fermement le culte au sein de la cité.
Depuis la fondation cela n’est arrivé qu’une fois quand le roi précédent pris pour maîtresse une fervente de Set, œuvrant pour le compte du Haut-Prêtre.
Chaque culte à ses attributions et son rôle a jouer.

Culte de Yogg : Ils agissent sur la demande du roi. Patrouillant la nuit dans la ville basse ou aux alentours ils châtient les faibles et imprudents qui seront invités à leur dîner. Le clan Darfari, scindé en plusieurs tribus, aurait parait-il quelques contacts avec les membres du culte, s’invitant parfois à leurs cérémonies à la faveur de la nuit.
Tant que l’offrande de chair, le cannibalisme et le culte de Yogg sont pratiqués, tous les fidèles sont acceptés au sein du culte.

Culte de Set : Jouissant de toute la liberté nécessaire au sein de leurs quartiers, ils s’adonnent a toutes sortes de loisirs sadiques et malsains, complotant a l’abris de leurs murs. Se vantant d’être l’élite de Kaliban, quel que soit le domaine, ils exhibent leur supériorité et leurs richesses aux yeux des terres d’Exil.
Au sein de la cité ils ont la charge des esclaves et de l’arène. Leur confiance est liée à l’ordre très craint des Ombres de Set, par lequel ils s’assurent de rester du coté des dominants.
Pour intégrer le Culte il faut bien entendu vénérer le Dieu Serpent, être intégré par un citoyen déjà membre et pouvoir apporter un contribution à leur cause, d’une manière ou d’une autre, en plus des « dons » qui font partie de la fonction. Ils sont comparables à un club privé de luxe.

Culte de Mitra : Les préceptes de Mitra au sein de la cité restent valables. Soutenir les démunis, lutter contre l'oppression et les menaces exterieures. Leurs vastes demeures permettent en urgence de mettre a l'abris une partie de la ville basse bien que cela n'ai jamais été nécessaire jusqu'à présent. Ils ne sont pas toujours d'accord avec la volonté du roi mais s'y soumettent comme le veut la loi. Il ne perdent pas espoir de le ramener dans les bonnes grâces de leur dieu miséricordieux.

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 07/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://lesroyaumesdexil.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum